Maman, découvrez nos conseils pour contrer la fatigue

Categorie :

La vie de maman n’est pas de tout repos avec les réveils nocturnes, les changes, les soins, les biberons… n’oublions pas les courses, la lessive, les visites médicaux, l’entretien de la maison… La fatigue est commune dans le quotidien de toutes les nouvelles mamans. Le temps d’adaptation est plus ou moins long, mais en attendant que ce sentiment d’épuisement disparaisse, voici nos conseils.

Opter pour des aliments équilibrés, variés et riches

Pour la vitalité de maman au quotidien, tout réside dans une alimentation variée, équilibrée et riche. Par manque de temps et par besoin de réconfort, on mange très peu ou on mange des aliments trop gras pourtant, les premières années de vie avec les enfants sont des périodes épuisantes d’où l’importance d’une bonne alimentation. Afin de faire le plein d’énergie, maman consommera beaucoup de fruits et de légumes de saison, des légumineuses, des fruits secs et des céréales complètes. Elle doit aussi avoir un bon apport en magnésium qu’elle trouvera dans les crustacés, certains poissons, le maïs, les amandes, les noix, les haricots secs…

Prendre des pauses régulières

La majorité des mamans épuisées disent qu’elles prendront une petite sieste ou feront telle ou telle chose quand bébé dort, mais ce n’est pas le mieux à faire. Dès que possible, maman ne doit pas attendre pour se reposer. Quand elle sent l’épuisement, elle doit s’allonger et dormir. Son corps doit récupérer après tout ce par quoi il est passé. D’ailleurs, la baisse des hormones de grossesse suite à la naissance conduit à une grande fatigue. Maman est donc très vulnérable, elle ne doit pas négliger le repos. Elle peut appeler son médecin pour lui conseiller. Une extrême fatigue peut être le signe d’une dépression post-partum.

Avoir un rituel bien-être

Afin de combattre la fatigue quotidienne, maman doit trouver un rituel de bien-être. Elle peut faire du sport, car la transpiration élimine les toxines et produit l’hormone du bien-être : les endorphines. Elle peut compléter cette activité par le yoga, la méditation ou la sophrologie. L’avantage avec ces disciplines, c’est qu’elles procurent des bienfaits même si elles sont faites seulement une dizaine de minutes par jour. Maman doit avoir ces routines quotidiennes pour respirer un peu, pour se recentrer et pour faire circuler l’énergie.

Anticiper pour libérer l’esprit

Pour ne pas se sentir débordée tous les soirs, maman doit anticiper. Elle peut prévoir le week-end les repas de la semaine, cuisiner par lot, préparer en grande qualité des purées, des légumes et des soupes à mettre dans des bocaux au frigo ou au congélateur… Ça permet de gagner du temps et de manger sainement. En adoptant ces conseils, maman ne sera plus obligée de passer des heures aux fourneaux. Cette période ne va pas durer toute la vie, d’ici quelques mois, elle peut avoir une nuit complète, faire une grasse matinée…

Se faire aider

Quand maman commence à sentir la fatigue, elle peut appeler son partenaire à la rescousse. Même s’il travaille, il peut se charger des courses, donner à bébé le biberon le soir, se lever la nuit lorsque bébé se réveille… ça lui permettra de souffler un peu, de s’allonger 30 minutes ou 1 heure. Ensuite, il y a les proches (amis, beaux-parents, parents, frères et sœurs…) qui peuvent être conviés pour garder bébé, pour faire les courses, pour passer un coup de balai… pendant que maman fait une petite sieste. Mais il y a encore les professionnels qui peuvent aider. Il faut demander des renseignements à la municipalité pour avoir une aide maternelle.

Ne rien faire

Le week-end ne doit pas forcément être consacré au rangement, la maison n’a pas besoin de briller et d’être rangée pour être accueillante. Si les visites paraissent une corvée, il vaut mieux attendre un peu et se détendre. Aussi, maman ne sera pas indigne si elle ne lit pas tous les soirs une histoire à ses enfants. Elle ne doit pas accumuler la fatigue pour des tâches non indispensables, elle doit se concentrer uniquement sur ce qui est essentiel. Afin de soulager la pression, d’oublier un peu la charge mentale… maman peut s’accorder des week-ends de repos. Ses seules activités seront la sieste, la préparation des repas et les balades en famille.

Pour terminer, quand la fatigue psychologique est associée à la fatigue physique, ça peut entraîner un épuisement qui conduit à une dépression, c’est ce qu’on appelle « burn-out maternel ». Ça se caractérise par des réveils nocturnes, des envies fréquentes de pleurer, un repli sur soi malgré les efforts… La maman trouve son bébé insupportable, elle s’isole, elle se trouve inefficace, elle a envie d’abandonner… L’erreur est de penser qu’elle peut s’en sortir toute seule. Pour remettre de l’ordre dans les émotions, des professionnels sont disponibles pour un soutien psychologique.

Prenez également le temps de lire Quel lait pour bébé ?

1/5 (1)

Merci de Noter cet article.

Canicule, les conseils pour bébé

Pendant la période estivale, la température peut monter rapidement, et c’est loin d’être bon pour les personnes fragiles, surtout les bébés. Pour éviter les...

Prendre l’avion avec bébé

Voyager en avion avec un bébé, ça fait peur à beaucoup de parents, surtout si l’enfant a moins d’un an, mais c’est tout à...

Comment devenir une super maman ?

Toutes les femmes veulent devenir des super mamans, mais avec toutes les exigences qu’elles s’imposent afin d’être épanouies et entières, la maternité est une...