Bébés : attention à la pollution !

Categorie :

Pollution domestique, atmosphérique… La pollution est partout, on ne cesse de nous le répéter ! Mais ce que l’on nous dit moins, c’est que les enfants respirent à une fréquence plus élevée que les adultes et inhalent donc beaucoup plus de polluants. Il ne tient alors qu’à vous parents de repérer les situations à risque et d’y remédier le plus rapidement possible !

13952

Situation 1 : Les balades en poussette en ville !

On nous dit toutes que promener bébé le plus souvent possible, c’est bon pour lui. Cela lui permet de s’apaiser, de découvrir, de prendre l’air… Mais on ne pense pas forcément que les balades en poussette comportent de nombreux risques pour la santé de bébé ! Car effectivement, quand votre petit est confortablement installé dans sa poussette, il se trouve aussi au niveau de tous les pots d’échappements ! Imaginez tous les polluants toxiques qu’il respire alors… c’est une horreur ! Évidemment, cela ne signifie pas qu’il faille jeter votre poussette, ni cloîtrer bébé dans la maison familiale… Pensez plutôt à quelques astuces qui lui permettront de se promener en toute sécurité. Par exemple, évitez les heures de pointe pour ses sorties en poussette, ou bien préférez le balader dans des espaces verts.

Autre bonne idée, laissez tomber la poussette et choisissez de le promener dans une ceinture kangourou, une écharpe de portage ou un porte-bébé… Il se trouvera alors plus en hauteur !

Situation 2 : Une garde-robe remplie de fibres synthétiques !

Pour fêter la naissance de bébé, les cadeaux favoris des proches restent avant toute autre chose les vêtements… Et vous voilà alors assaillie d’une garde-robe pour nourrisson remplie de jolies tenues à coup sûr, mais de pièces souvent conçues en fibres synthétiques ! Or, ces vêtements en fibres synthétiques sont souvent composés de substances chimiques, voire même de certains métaux lourds dérivés du pétrole ! Si aucune étude n’a pour l’instant établi une quelconque dangerosité pour la santé de bébé, mieux vaut tout de même préférer des vêtements en fibres naturelles tels que le coton, la laine ou le lin. De plus, en portant ces matières, la peau de bébé respirera mieux et ne souffrira pas d’irritations. Autre alternative, choisir des matières issues de l’agriculture biologique… et heureusement pour vous et bébé, nombreuses sont les marques de nos jours à proposer à leurs clients des lignes de vêtements bio.

Situation 3 : Les coups de peinture de papa !

Vous avez envie de retapisser votre salon ou d’aménager la chambre de votre fille en peignant sa commode et son lit en rose bonbon ? Que ces travaux concernent la chambre de bébé ou toute autre pièce de la maison, les travaux de rénovation et d’aménagement sont en général source de grande pollution atmosphérique… Évitez alors de choisir une peinture version « glycéro » ou « acrylique », extrêmement dangereuse pour la santé mais aussi l’environnement. Préférez une peinture naturelle garantissant un taux limité de COV (composants organiques volatils). De la même manière, ne laissez pas bébé dans les parages pendant toute la durée des travaux, et prenez soin de bien aérer votre intérieur avant qu’il revienne à la maison. La peinture doit avoir eu le temps de sécher afin de ne plus dégager de substances toxiques. Idem pour la colle que vous utilisez pour tapisser, les vapeurs doivent avoir totalement disparu !

Situation 4 : Le grand nettoyage de maman !

Quand on fait le ménage, on a tendance à utiliser de nombreux produits d’entretien : pour les sols, pour les vitres, pour les meubles, pour le four… en s’imaginant que plus la maison sera propre et mieux ce sera pour bébé ! Évidemment, l’hygiène et la propreté restent importantes pour la santé et le bien-être de vote petit bout. Cependant, les produits d’entretien et de nettoyage que nous utilisons laissent leurs traces partout ! Et grand nombre d’entre eux contiennent des substances chimiques toxiques appelées éthers de glycol. Trois recommandations doivent alors être suivies pour faire place nette sans danger : d’abord investir dans des produits d’entretien dits écologiques, puis à chaque utilisation de ces produits de nettoyage, rincer soigneusement à l’eau claire toutes les surfaces lavées sans exception. Et comme toujours, aérez, aérez et encore aérez !

Situation 5 : Le chauffage dans la maison !

On ne le sait pas toujours, mais les appareils de chauffage, comme les chaudières, les chauffeeaux… s’ils sont mal entretenus et réglés peuvent laisser s’échapper dans votre maison du monoxyde carbone, très dangereux pour les poumons, et surtout ceux des petits ! Une solution alors s’impose à vous, faire régler ces appareils au moins une fois par an par un professionnel qualifié ! Idem pour les conduits de cheminée qui doivent être ramonés annuellement. C’est impératif ! Sachez qu’en effet, la qualité de l’air de toute maison est souvent plus toxique que celle de l’extérieur ! Selon certaines études, elle y serait 2 à 100 fois plus polluée. C’est pour cette raison, qu’une fois encore, nous vous recommandons d’aérer quotidiennement votre maison en ouvrant grand les fenêtres de chaque pièce au moins 10 minutes par jour.

Situation 6 : Les couverts de bébé !

C’est la grande révolution du moment : la suppression du bisphénol A dans les biberons et la vaisselle de bébé (assiettes, gobelets, couverts en plastique) ! Car selon certaines études, cette substance pourrait perturber le système endocrinien et cognitif de bébé… Comment ? Car lorsque ces accessoires sont chauffés à une température élevée, le bisphénol A qui y est contenu migre vers le produit alimentaire, qui se retrouve alors directement dans l’estomac du petit. À plus ou moins long terme, cela peut provoquer un déficit de l’attention, une hyperactivité, de l’obésité, la stérilité, des cancers du sein ou de la prostate… Jetez alors tous vos anciens couverts et biberons, et achetez-en de nouveaux estampillés « sans bisphénol A »… C’est la seule et unique solution pour protéger votre enfant.

Situation 7 : Les lessives de bébé !

Encore une fois, en bonne maman que vous êtes… Vous lavez et relavez sans cesse les petites tenues de vos bout’choux ! Mais attention, la lessive que vous utilisez est peut-être néfaste pour la peau fragile et sensible de votre bébé… Celle-ci contient souvent des enzymes, des parfums, des colorants qui agressent l’épiderme de sa peau. Choisissez alors une lessive hypoallergénique, testée dermatologiquement ou un produit de lessive bio ! Idem pour les produits de toilette que vous employez pour laver la peau de votre enfant, préférez-les sans phtalates et sans parabens, qui font partie de la liste des agents polluants les plus importants !

Situation 8 : Les lieux enfumés !

Saviez-vous que le tabagisme passif reste la source la plus fréquente de pollution domestique et aussi une des plus dangereuses ? Ainsi, ne fumez pas dans la maison, ni dans la voiture… ni près de lui d’une façon générale. Évitez aussi de l’emmener dans des lieux enfumés. Cette recommandation paraît évidente de nos jours, mais pourtant, bien des bébés sont encore victimes de l’irresponsabilité de leurs parents ! En repérant les situations à risques les plus fréquentes qui font partie du quotidien de bébé et en faisant les bons choix, vous l’aiderez à vivre et à évoluer dans un environnement plus sûr et sain. À vous de jouer !

Source : Environnement et grossesse de René Frydman aux éditions Hachette pratique.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Le point sur les fontanelles

Les fontanelles sont les zones moues qui se trouvent sur la tête du nouveau-né. Ce sont les espaces membraneux à la jonction des os...

Le virus Pied Main Bouche : qu’est que c’est ?

Maladie infantile, courante et contagieuse, le syndrome pieds-mains-bouche rend un enfant fiévreux, fatigué et grognon. Même si c’est souvent sans gravité, il est important...

Retrouver la forme après l’accouchement

Retrouver la forme après l'accouchement : en forme avec bébé ! Besoin d'une cure de remise en forme après l'arrivée de bébé ? Il existe...