La turbulette, c’est pas si chouette !

Categorie :

Une étude a mis en évidence que les gigoteuses ou turbulettes seraient un facteur de stress pour les bébés prématurés et ceux de petite taille.

Le laboratoire d’éthologie animale et humaine (CNRS/université de Rennes 1), et un pédiatre néonatalogiste du CHRU de Brest se sont intéressés à l’influence des vêtements qu’ils portent sur le bien être des bébés prématurés.

Les chercheurs ont suivi l’évolution d’enfants prématurés, après que la rampe chauffante de l’incubateur fermé soit éteinte. Ils peuvent ensuite réguler seuls leur température et sont habillés avec un pyjama et un gilet et recouverts d’une gigoteuse ou turbulette.

Ils ont donc fait des enregistrements vidéo durant plusieurs heures réparties sur deux à quatre jours pour étudier le comportement de 18 bébés prématurés de 34 à 37 semaines post-conception. Ils ont été partagés en deux groupes : un groupe encore en couveuse chauffante et vêtus d’un body, et le second groupe vêtus d’un pyjama et d’un gilet et recouvert d’une gigoteuse.

Le comportement des deux groupes s’est avéré très différent : les bébés vêtus d’un simple body étaient beaucoup plus actifs que les bébés de l’autre groupe. Leur vêtement leur permettait en effet une plus grande liberté de mouvement et les incitait à toucher les éléments de leur environnement ainsi que leur propre tête. Dans le second groupe, les enfants restaient plus immobiles, semblant incapable de fournir un effort assez grand pour se mouvoir avec les vêtements dont ils étaient recouverts.

Quelles conséquences ?

Les chercheurs indiquent dans leurs résultats qu’entraver les mouvements d’auto-contact des nouveau-nés pouvait augmenter leur stress. Ils vont même jusqu’à dire que cette entrave augmenterait le niveau de stress et procurerait aux bébés un sentiment d’impuissance.

“En empêchant ce contact et en imposant une contrainte physique, l’ensemble pyjama-gilet-turbulette pourrait donc avoir un double impact en termes d’inconfort immédiat, mais peut-être aussi de développement émotionnel et moteur” selon les auteurs de l’étude. Pour aller plus loin, les chercheurs veulent travailler sur l’impact comportemental de l’utilisation de la turbulette à plus long terme avec un plus grand groupe de bébés.

Attention, la gigoteuse n’est pas à bannir pour les bébés ayant repris des forces. En effet, recommandée par les médecins et les spécialistes de la petite enfance, elle permet de remplacer la couverture et les draps et diminue ainsi le risque d’étouffement dans le lit.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Comment choisir sa bouée pour bébé ?

L’été est le moment pour de nombreux Français de profiter pleinement de leur piscine. Ainsi, ils vont devoir s’entourer d’une diversité d’équipements qui facilite...

Quand appeler les urgences pour votre bébé ?

Devenir parents, c’est surtout troquer ses nuits de sommeil pour veiller sur son bébé. Ces petits êtres fragiles après avoir passé neuf mois dans...

Tout ce que vous devrez savoir sur le bébé hypotrophe

Lorsque le bébé ne se pas développe comme il faut dans le ventre de sa maman, il s’agit d’un retard de croissance, lorsqu’il n’arrive...