Nutrition des bébés : attention au manque de vitamine D

Categorie :

L’endocrinologue américain Robert P. Heaney, spécialiste de la nutrition et professeur à l’université de Creighton située à Ohama s’est appuyé sur plusieurs études concernant le rôle de la vitamine D dans l’équilibre hormonal pour affirmer qu’allaitement aux seins ou pas, le plus important était l’apport en vitamine D.

Sur son blog, le professeur Robert Heaney, spécialiste en biologie osseuse, endocrinologie et nutrition, explique que le mode d’allaitement importe peu, mais que les mamans doivent faire attention à ce que le taux de vitamine D apporté à leur enfant soit suffisant.

Durant la première année de la vie, la vitamine D est essentielle et permettrait de réduire le risque d’infection, et à long terme le développement de maladies auto-immunes (diabète de type 1, sclérose en plaques…).

La vitamine D dans plusieurs études

Dans son argumentaire, le professeur Heaney s’appuie sur plusieurs études ayant pour objet la vitamine D. Celles-ci indiquent que la dose journalière recommandée pour les bébés est de 400 UI (unité internationale utiliser dans les dosages biologiques). Or ces études montrent également que le lait maternel contiendrait très peu de vitamine D, contrairement aux laits industriels qui contiennent des additifs.

Comment apporter de la vitamine D au lait maternel ?

Pas de quoi s’alarmer cependant si vous avez décidé d’allaiter car il existe des compléments alimentaires pour combler ce déficit en vitamine D. Ils sont quasiment systématiquement prescrits aux enfants dès leur naissance. De plus, il est possible d’augmenter le taux de vitamine D dans le lait maternel en augmentant la dose journalière de cette substance absorbée par la maman.

Pour cela, outre les compléments alimentaires, il suffit de se mettre au soleil (en protégeant sa peau des UV) quelques minutes par jour : 15 minutes au soleil à la mi-journée correspondent à 10 000 UI de vitamine D. Et si vous n’avez pas la chance de voir briller le soleil toute l’année, les poissons gras comme le saumon, les sardines, le thon, le hareng et le maquereau sont de très bonnes sources de vitamine D.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Tout savoir sur l’après-shampoing solide ?

Vous le savez certainement, les après-shampoings classiques contiennent des ingrédients douteux nocifs à la fois pour l’environnement et le bien-être des consommateurs. L’alternative écologique...

Pourquoi choisir un camping de luxe pour cet été ?

Depuis quelques années, l’univers du camping se modernise ainsi, on voit apparaître un peu partout en France le camping de luxe. Confort optimal, services...

Quel bijou offrir comme cadeau de naissance ?

L’arrivée d’un bébé est un événement heureux et important qu’on a l’habitude de marquer par un petit cadeau. Si une de vos proches vient...