Erythème fessier : bébé voit rouge

Categorie :

Les fesses rouges, c’est bon pour les gorilles, moins pour les bébés. L’irritation du siège, pas forcément du à un manque d’hygiène, peut gêner bébé pendant longtemps si on ne s’en occupe pas. Pas question donc de s’assoir dessus.

Des fesses rouges (et sans fessée !)

On ne plaisante pas avec la fesse. L’érythème fessier, en plus d’avoir un nom barbare, est quelque chose de très vilain : les fesses irrités virent au rouge rouges et peuvent s’infecter.L’érythème peut même s’étendre sur l’ensemble du derrière, et prend la forme précise de la couche. C’est drôle le temps d’une photo, mais c’est tout.

L’apparition de rougeur n’est pas illogique : les fesses de bébé sont particulièrement fragiles, et en permanences attaquées. Enfermées dans la couche, elles côtoient les selles, l’urine, un tas de bactéries… Une simple diarrhée acide (fréquente et sans gravité) peut provoquer une irritation, tout ce « mélange » étant contenu dans un milieu humide…

Pour éviter le problème, mieux vaudrait se promener les fesses à l’air en permanence ! Mais tout bébé ne peut pas être BB, alors il faut bien s’arranger autrement.

De manière générale, privilégiez les couches en coton hydrophile, pas trop serrées, et des vêtements amples  Lors d’un début d’irritation, essayez de changer les couches le plus souvent possible, après avoir soigneusement nettoyé le derrière : pour le bain, un savon antiseptique ou  très doux, sans additifs et sans colorants. Pour le rinçage, aucun lait ne remplace la bonne vieille eau tiède.

Mieux vaut éviter les laits industriels et le talc, agressif pour la peau, et se tourner vers des produits naturels tel le liniment.

L’humidité contribue au développement de l’érythème : avant de mettre une nouvelle couche, séchez bien bébé (attention à ne pas y aller trop fort non plus, type séche cheveux…).

Mycose et dermatite

L’érythème fessier est en général bénin mais peut se transformer en une forme plus grave. L’irritation n’est alors pas du à un frottement mais à une bactérie ou un champignon. On parle alors de mycose ou de dermatite séborrhéique. Cette évolution se reconnaît par une irritation principalement localisée autour de l’anus ou dans les plis de la peau, ainsi que par l’apparition d’un dépôt blanc et de plaques en forme de collerette.

Dans ce cas là, le soin passe par un traitement anti mycosique du siège et du tube digestif. Les pommades cicatrisantes ne doivent pas être utilisées dans un rôle préventif, mais uniquement sur conseil d’un pédiatre.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Les bienfaits des comptines

« Vive le vent », « Au clair de la lune », « Une souris verte » … Certainement, ça vous rappelle votre enfance, les souvenirs de vos parents en...

Toutes les bonnes raisons de devenir maman

Un bébé change la vie tout entière. Devenir maman, c’est souvent beaucoup de petits tracas et d’angoisses, mais c’est également beaucoup de bonheur. En...

Une future maman qui voyage

Est-ce qu’on peut voyager sans risque quand on est enceinte ? Beaucoup de femmes se posent cette question, la réponse est oui si la grossesse...