Le virus Pied Main Bouche : qu’est que c’est ?

Categorie :

Maladie infantile, courante et contagieuse, le syndrome pieds-mains-bouche rend un enfant fiévreux, fatigué et grognon. Même si c’est souvent sans gravité, il est important de reconnaître ce syndrome pour ne pas le confondre avec la rougeole ou la varicelle à cause des boutons. Pour tout savoir sur cette infection virale bénigne, on vous dit tout maintenant.

Qu’est-ce que le syndrome pieds-mains-bouche ?

Le syndrome pieds-mains-bouche est une infection cutanée virale bénigne due à plusieurs virus. En France, les virus les plus pointés du doigt sont les entérovirus de type coxsackievirus A16, mais d’autres membres de cette famille peuvent aussi être la cause de cette infection. Ce sont les enfants entre 6 mois et 4 ans qui sont concernés par la maladie pieds-mains-bouche, mais il arrive aussi qu’elle touche les enfants plus âgés, de moins de 10 ans, et les adultes. C’est par la bouche que le virus arrive dans l’organisme après, il se propage dans le sang et dans les ganglions lymphatiques. Avec l’intervention du système immunitaire, le virus n’atteint pas aux organes comme les poumons, le cerveau… Ensuite, il est évacué par les selles environ durant 4 semaines, voire même 4 mois, après le commencement du syndrome. C’est au printemps, en été ou au début de l’automne que la maladie survienne et par petites épidémies. Les zones concernées sont celles avec un climat tempéré comme la France métropolitaine.

Les symptômes du syndrome pieds-mains-bouche

maladie infantileL’enfant atteint par la maladie pieds-mains-bouche présente quelques symptômes facilement identifiables. Il a mal à la gorge, il a de la fièvre, il souffre de maux de tête, il respire très vite, et il perd l’appétit. Il peut aussi avoir le nez qui coule, de la toux, de la diarrhée, des raideurs au cou ou des vomissements. Cette maladie se reconnaît également par l’apparition dans la bouche de boutons rouges avec des cloques. Ces petites vésicules font mal et provoquent un mal de gorge. Les éruptions (postules ou vésicules) sont aussi présentes sur la paume des mains, les fesses et les pieds. Il se peut que les symptômes se présentent tous ou qu’il n’y a que 2 ou 3 qui apparaissent. Donc, si votre enfant est concerné par un de ces symptômes, n’attendez pas longtemps pour l’emmener chez le médecin. Cependant, ne confondez pas le syndrome pieds-mains-bouche avec la rougeole, car il ne provoque pas de forte fièvre ou d’éruption généralisée. Par ailleurs, les boutons sont très petits et en nombre variable, ils ne démangent pas, et il n’y a pas de croûtes.

Les complications du syndrome pieds-mains-bouche

Vous devrez savoir que même si le syndrome pieds-mains-bouche est une infection cutanée banale, il est possible que ça persiste chez les enfants immunodéprimés comme ceux qui souffrent d’un déficit en anticorps et qui sont très vulnérables aux infections. Il est donc important de consulter rapidement un médecin. En cas de convulsions, d’otite ou de déshydratation qui sont les signes de complications fréquentes, allez tout de suite aux urgences. La déshydratation est dangereuse surtout pour les nourrissons, et elle arrive si l’atteinte buccale est grave ou si l’enfant ne veut pas boire. Les autres complications rares sont la méningite virale et l’encéphalite si l’infection est causée par l’entérovirus 71. Il est également possible que suite à la maladie, les ongles de l’enfant tombent en quelques semaines, mais c’est une complication rare et sans gravité, et ils repoussent normalement après. La majorité des décès en rapport avec cette maladie sont occasionnés par une hémorragie pulmonaire ou un œdème.

Une maladie contagieuse

Le virus pieds-mains-bouche se transmet par contact indirect avec les vésicules, la salive, les sécrétions du nez et les selles d’une personne infectée et présentes sur les aliments, les objets, les mains… L’enfant devient contagieux 10 jours après l’arrivée des boutons, mais il n’est pas nécessaire de l’isoler. En respectant les mesures d’hygiène, il ne va pas transmettre la maladie à toute la famille et à ses petits camarades de classe. Pour éloigner la contagion, il faut que l’enfant se lave les mains fréquemment et soigneusement après les toilettes et avant de manger. Il faut aussi que toutes les personnes en contact avec lui se lavent les mains régulièrement. Il faut se laver les mains avant la préparation des repas, après avoir mouché l’enfant ou changé sa couche et après avoir été aux toilettes. Il ne faut pas qu’il embrasse ses frères et ses sœurs. Vous devrez aussi désinfecter correctement les objets et les endroits en contact avec les vomissures ou les selles. Pensez également à nettoyer les jouets après la venue des boutons. L’enfant atteint de cette infection cutanée ne doit pas approcher les personnes fragiles comme les malades, les personnes âgées… Si vous êtes en période de gestation et que vous n’êtes pas immunisée, n’entrez pas en contact avec un enfant porteur du syndrome pieds-mains-bouche pour ne pas attraper le virus et le transmettre par la suite au fœtus. Le virus responsable augmente le risque de fausse-couche pendant le premier trimestre sinon, chez certains bébés, cela provoque une infection du cœur.

Le traitement du syndrome pieds-mains-bouche

Il n’existe pas de vaccin ou de traitement pour soigner les maladies infantiles comme le syndrome pieds-mains-bouche, car ça se guérit tout seul après une semaine. En général, les boutons sur les mains et les pieds disparaissent après 5 ou 6 jours, et ce, de manière spontanée, mais les lésions dans la bouche peuvent mettre plusieurs semaines à guérir. Afin de soulager la fièvre ou les douleurs que l’enfant pourrait ressentir, il est possible de lui donner du paracétamol. Pour désinfecter les lésions, le médecin peut prescrire des antiseptiques. Pour les ulcérations dans la bouche, vous pourrez appliquer un gel anesthésiant ou utiliser du bicarbonate de soude à tamponner avec un coton-tige ou une compresse. Toutefois, en aucun cas, il ne faut percer les boutons ou mettre dessus d’autres produits. Si c’est un enfant plus âgé qui est touché par le syndrome pieds-mains-bouche, il est possible de faire du gargarisme avec de l’eau salée pour calmer les maux de gorge. Préparez-lui une demi-cuillère à café de sel dans une tasse d’eau tiède.

Comment faire pour l’aider à manger ?

Si votre enfant souffre du syndrome pieds-mains-bouche, les boutons présents dans sa bouche peuvent occasionner des difficultés à manger et à boire. Mais vous devrez l’inciter à s’alimenter pour que son état ne s’aggrave pas. Faites-le boire beaucoup, optez pour du lait ou de l’eau. Évitez les jus de fruits acides qui vont aviver encore plus la douleur. S’il refuse de boire, utilisez des solutions de réhydratation orales ou SRO qui est en vente libre en pharmacie. S’il a mal à la gorge et qu’il a du mal à avaler, donnez-lui des aliments froids puisque le froid neutralise la sensation de douleur. Proposez-lui des comportes, du yaourt au goût neutre, des soupes, des purées peu salées ou de la crème glacée. Le contact avec la nourriture occasionne d’intenses brûlures alors, bannissez les aliments chauds, les aliments difficiles à mâcher et les aliments épicés.

À préciser que même si le syndrome pieds-mains-bouche est contagieux, l’enfant n’est pas obligé de quitter l’école. Si son état de santé le permet, il peut être en collectivité, mais en respectant bien les consignes d’hygiène afin de limiter la propagation du virus.

Poursuivez votre lecture avec L’angiome de bébé.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Le point sur les fontanelles

Les fontanelles sont les zones moues qui se trouvent sur la tête du nouveau-né. Ce sont les espaces membraneux à la jonction des os...

Le virus Pied Main Bouche : qu’est que c’est ?

Maladie infantile, courante et contagieuse, le syndrome pieds-mains-bouche rend un enfant fiévreux, fatigué et grognon. Même si c’est souvent sans gravité, il est important...

Retrouver la forme après l’accouchement

Retrouver la forme après l'accouchement : en forme avec bébé ! Besoin d'une cure de remise en forme après l'arrivée de bébé ? Il existe...