Maladies infantiles : rougeole, varicelle et oreillons

Categorie :

De trois à six ans, les principales maladies infantiles sont la rougeole, la varicelle, et les oreillons. Que faire pour éviter chaque cas, ou comment agir s’ils sont déjà là…

ROUGEOLE

Le ROR, un vaccin combiné Rougeole Oreillons Rubéole, peut être fait à partir de 15 mois, puis un rappel entre 4 et 7 ans. Mais si bébé combine fièvre, écoulement nasal, yeux larmoyants et toux sèche, c’est que les premiers symptômes d’une rougeole sont arrivés. Bébé n’a ensuite plus faim.

A l’intérieur de ses joues apparaissent de petits boutons blancs qui disparaissent lorsque le visage, puis le reste du corps se couvre de boutons rouges foncés. Bingo, la rougeole a débarqué.

En principe, la rougeole est bénigne, mais des complications graves peuvent se déclarer : otite, affection broncho-pulmonaire, voire encéphalite! Il faut baisser la température et calmer la toux par des médicaments adaptés. Des antibiotiques peuvent être prescrits en cas de surinfection.

VARICELLE

La varicelle apparait généralement entre 2 et 10 ans. Similaire au virus du zona, la varicelle se transmet par la salive (tous, éternuement) ainsi que par les lésions vésiculeuses. De petits boutons roses très espacés surgissent par poussées sur tout le corps, parfois jusque dans la bouche, puis se transforment en vésicules, semblables à de petites cloques.

De fortes démangeaisons s’ensuivent. La varicelle est extrêmement contagieuse, depuis la veille de l’apparition des premiers vésicules jusqu’au huitième jour. La varicelle est généralement bénigne, mais le grattage des vésicules peut entrainer des surinfections qui se transforment en cicatrices permanentes.

Empêchez alors votre enfant de se gratter (coupez-lui les ongles !) et désinfectez sa peau chaque jour. Donnez-lui par voie orale un antihistaminique et appliquer un badigeon blanc sur les démangeaisons… Si la varicelle est éprouvante pour votre enfant et vous, dites-vous qu’elle est plus néfaste chez l’adulte (fièvre élevée, maux de têtes violents). Finalement, c’est un mal pour un bien…

OREILLONS

C’est par la salive que les oreillons se propagent. Eternuement, toux, voilà comment se transmettent les oreillons. Les oreillons se manifestent par des maux de tête et de gorge, accompagnés d’une fièvre modérée. Votre enfant a de la peine à mastiquer et à avaler. Le tour de ses oreilles et de ses glandes salivaires gonflent (d’où le nom « oreillons » !) et l’enfant souffre.

Son cou semble avoir grossi. Tout comme la varicelle, la maladie est bénigne chez l’enfant, mais plus ce dernier grandit plus les risques sont graves. Si votre enfant a contracté les oreillons, faites baisser la fièvre à l’aide de médicaments, et soulagez ses douleurs et ses inflammations. Pour éviter à l’enfant de souffrir, donnez-lui de la nourriture liquide qu’il n’aura pas à mastiquer. Des compresses chaudes calmeront les inflammations.

Qu’il reste au lit est nécessaire, jusqu’à ce qu’il n’ait plus de fièvre. Les plus grands garderont la chambre jusqu’à disparition de l’enflure. Sachez qu’un vaccin, le ROR, un vaccin combiné (Rougeole oreillons rubéole) peut être fait à partir de 15 mois, puis un rappel entre 4 et 7 ans.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Quel bijou offrir comme cadeau de naissance ?

L’arrivée d’un bébé est un événement heureux et important qu’on a l’habitude de marquer par un petit cadeau. Si une de vos proches vient...

Comment choisir sa bouée pour bébé ?

L’été est le moment pour de nombreux Français de profiter pleinement de leur piscine. Ainsi, ils vont devoir s’entourer d’une diversité d’équipements qui facilite...

Quand appeler les urgences pour votre bébé ?

Devenir parents, c’est surtout troquer ses nuits de sommeil pour veiller sur son bébé. Ces petits êtres fragiles après avoir passé neuf mois dans...