Tout sur l’ostéopathie et bébé

Categorie :

L’ostéopathie, également appelée médecine manuelle ostéopathie, n’est reconnue en France que depuis 2002. Si ses effets sur les adultes ne sont plus à démontrer, qu’en est-il de l’ostéopathie chez les petits ?L’ostéopathie,  est une médecine non conventionnelle qui se veut à la fois préventive et curative, créée vers 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still. Essentiellement fondée sur des techniques manuelles visant à la conservation ou restauration de la mobilité des différentes structures de l’organisme, l’ostéopathie part du principe que toute perte de mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres apparaît au niveau des muscles ou tendons, des viscères, du crâne ou des enveloppes, ce qui induit des dysfonctionnements.

L’ostéopathie considère que la remise en fonction de la mécanique corporelle – si elle est pratiquée assez tôt et que les « dégâts » ne sont pas trop importants – peut corriger le désordre correspondant et mener l’organisme à l’auto-guérison. Mais en est-il de même sur les tous petits ? Est-il possible de manipuler un bébé, ou est-ce le mettre en danger ?  Selon Valentin  Cohas, ostéopathe à Paris, l’effet bénéfique de l’ostéopathie chez les tous petits n’est plus à prouver : « problèmes de digestion, reflux, conséquences du travail lors de l’accouchement… Beaucoup de cas ont bénéficié d’une aide efficace grâce à l’ostéopathie ».Il paraitrait qu’en pédiatrie, l’ostéopathie s’est montrée efficace pour diminuer les récidives d’otite. Valentin Cohas nous explique que lors d’une otite, qui est une inflammation de la cavité moyenne (le drainage est perturbé, les vaisseaux sanguins ne font plus leur travail, puis l’inflammation laisse place à la maladie… Un processus à l’image d’un champ mal irrigué), les ostéopathes utilisent certaines techniques sur les articulations et sur les structures qui contiennent les vaisseaux sanguins.
Le traitement ostéopathique pourrait également avoir un effet bénéfique du moins à court terme chez l’enfant asthmatique : « l’asthme revêt souvent un caractère familial, nous observons fréquemment des antécédents par rapport à cette maladie » nous confie l’ostéopathe. « Les médecins prescrivent des bronchodilatateurs et nous, nous nous concentrons sur le système nerveux autonome, sur des éléments qui vont dilater les bronches et donc ralentir la vasoconstriction. 

Tout ce processus permet à la respiration de redevenir normale ».  Un travail en amont en quelque sorte… « Nous soignons la cause, et non la conséquence », commente l’ostéopathe. En ce qui concerne les coliques du nourrisson, ainsi que les reflux, « cela représente les motifs de consultation les plus courants » répond le spécialiste. « Lors de l’accouchement, une compression sur un nerf appelé le nerf vague a une conséquence sur le diaphragme, ce qui finit par provoquer les douleurs ». 

D’autres possibilités de guérison passent donc par l’ostéopathie. Quand on lui demande s’il existe un danger pour les tous petits, Valentin Cohas nous répond que toute pratique a ses dangers. « Dans le cas de l’ostéopathie chez les tous petits, l’ostéopathedoit avoir au moins cinq années de pratique… Il faut bien savoir de quoi on parle… ».
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Quel bijou offrir comme cadeau de naissance ?

L’arrivée d’un bébé est un événement heureux et important qu’on a l’habitude de marquer par un petit cadeau. Si une de vos proches vient...

Comment choisir sa bouée pour bébé ?

L’été est le moment pour de nombreux Français de profiter pleinement de leur piscine. Ainsi, ils vont devoir s’entourer d’une diversité d’équipements qui facilite...

Quand appeler les urgences pour votre bébé ?

Devenir parents, c’est surtout troquer ses nuits de sommeil pour veiller sur son bébé. Ces petits êtres fragiles après avoir passé neuf mois dans...