Le chat peut nuire aux enfants

Categorie :

Une nouvelle étude soutient que le chat aurait une influence sur la santé et pas seulement sur celle des souris. Si on savait que le chat pouvait transmettre la toxoplasmose; il semblerait que celle-ci nuise à l’apprentissage. 

Aux Etats Unis, les universités de l’Iowa et de Floride viennent de publier leur nouvelle étude santé dans le magazine Parasitology. Cette dernière, qui s’intéresse aux performances scolaires des enfants, a été réalisée afin d’expliquer les mauvais résultats et le manque de concentration.

Au-delà du manque de travail et du manque d’envie, les chercheurs américains ont découvert une cause d’ordre sanitaire : la Toxoplasmose.

La toxoplasmose et les apprentissages

L’étude se base sur un panel de 1755 enfants dont 135 porteurs du virus. Lors des différents tests de lecture et de mémorisation, 7% des garçons et 11% des filles “malades” ont eu des difficultés. Les chercheurs démontrent donc que le parasite responsable de la toxoplasmose agit directement sur les capacités d’apprentissage des enfants.

Cette étude santé américaine cherche avant tout à sensibiliser parents et enfants aux risques de la toxoplasmose. Le virus, qui touche 1/3 de la population mondiale, peut être transmis par des fruits et légumes mal lavés, une viande mal cuite, mais également par le chat.

Le chat peut transmettre la toxoplasmose

Animal inoffensif, le chat peut pourtant avoir un impact négatif sur le développement de l’enfant à cause de ses excréments qui contiennent le parasite responsable de la toxoplasmose. Celle-ci peut endommager les cellules nerveuses des enfants et donc avoir un impact sur leur développement intellectuel.
Aujourd’hui, le meilleur moyen pour éviter tout risque de toxoplasmose, reste de bien se laver les mains après avoir touché un chat.

Lutter contre la toxoplasmose avec la vitamine E

Suite aux différents tests, les chercheurs ont découvert que les enfants avec les plus mauvais résultats étaient porteurs de la toxoplasmose et d’un faible taux de vitamine E.
Il serait donc possible de lutter contre le virus en injectant aux malades de la Vitamine E. L’idée est en train de murir et “des essais cliniques sont nécessaires pour confirmer les effets de la Vitamine E dans l’amélioration de la déficience cognitive liée à ce parasite”, déclarent les chercheurs.

Source : Toxoplasma gondii seropositivity and cognitive functions in school-aged children. Parasitology, Mai 2015A lire aussi sur Coté Famille

Femmes enceintes, attention à la toxoplasmose ! Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Quel bijou offrir comme cadeau de naissance ?

L’arrivée d’un bébé est un événement heureux et important qu’on a l’habitude de marquer par un petit cadeau. Si une de vos proches vient...

Comment choisir sa bouée pour bébé ?

L’été est le moment pour de nombreux Français de profiter pleinement de leur piscine. Ainsi, ils vont devoir s’entourer d’une diversité d’équipements qui facilite...

Quand appeler les urgences pour votre bébé ?

Devenir parents, c’est surtout troquer ses nuits de sommeil pour veiller sur son bébé. Ces petits êtres fragiles après avoir passé neuf mois dans...