Les erreurs à ne pas faire avec un porte-bébé

Categorie :

Le porte-bébé simplifie significativement la vie de papa et de maman, car en l’utilisant, ils peuvent marcher, cuisiner, s’adonner à différentes tâches ménagères… tout en tenant bébé. C’est un équipement très pratique aussi bien en intérieur qu’en extérieur. De plus, différentes recherches scientifiques ont prouvé que le porte-bébé présente plusieurs avantages pour le bébé, mais il faut bien l’utiliser pour éviter de mettre ce dernier en danger. Tout de suite, on vous donne toutes les erreurs à ne pas faire avec un porte-bébé.

Un porte-bébé inadapté

On trouve différents types de porte-bébés : compacts, techniques… mais le choix repose sur le prix qui peut aller du simple au double. Tous les modèles ne se valent pas. Ainsi, dénicher un porte-bébé confortable et sécurisé peut être très difficile, surtout pour les jeunes parents. Le porte-bébé physiologique est comme les autres porte-bébés à la différence qu’il est adapté aux nouveau-nés et qu’il vous évite des douleurs dorsales. C’est sûrement la meilleure manière de porter le bébé. Il permet de le porter dans une position naturelle. Avec ou sans insert supplémentaire, il assure un grand confort tout en respectant la physiologie du bébé. Lors de l’achat d’un porte-bébé physiologique, n’hésitez pas à le tester afin de voir s’il est adapté à votre corpulence. Aussi, il doit s’enfiler en toute facilité sans besoin d’aide. Mais encore, les réglages de l’assise, du tablier, de la ceinture ventrale et des bretelles doivent être facilement accessibles. C’est l’assurance qu’il s’ajuste rapidement et sans souci au fur et à mesure que votre bébé grandit.

Les risques de porter bébé face au monde

Il n’est pas rare de trouver des parents qui mettent leur bébé face au monde en position ventrale en pensant que c’est plus favorable pour son éveil et son bien-être, mais ce n’est pas conseillé pour sa santé. En effet, il n’est pas assis sur ses fesses, c’est son dos qui supporte tout son poids ainsi, il sera en manque de confort, et ça l’empêchera de dormir. De plus, son dos n’est pas vraiment arrondi, il sera cambré, et ça risque d’entraîner des soucis de déformation de la colonne vertébrale. Aussi, sa respiration peut être gênée par sa cage thoracique compressée, il peut s’étouffer. Mais encore, placé face au monde, il aura les jambes sorties qui pendouillent dans le vide, et ça peut être douloureux, surtout pour les petits garçons, leurs parties génitales seront serrées. C’est vers 7 ou 8 mois qu’il est possible de tourner l’enfant face au monde, quand il est capable de tenir sa tête et de se mettre en position assise.

Bien positionner le bébé

Avec le porte-bébé physiologique, le corps de bébé est parfaitement maintenu, cet accessoire répartit bien son poids. Mais il doit être installé dans une position lui permettant d’avoir naturellement le dos enroulé. Ses genoux doivent se trouver au-dessus de votre nombril, et ses mains près de son visage. Le bébé doit être à hauteur de bisou, c’est-à-dire que vous devrez pouvoir l’embrasser quand il est installé, et ce, que ce soit face à vous ou en position de hamac (couché dans l’écharpe). Il faut veiller à ce que sa tête soit bien maintenue lorsqu’il dort, et c’est face sa maman ou son papa qu’elle le sera le mieux. Sa tête sera bien maintenue debout, mais il est possible qu’elle se penche trop à l’avant. Le risque est la suffocation. Donc, pour assurer sa sécurité, ses voies respiratoires doivent être bien dégagées. Concrètement, son nez et sa bouche doivent être visibles. En effet, si son visage est couvert, sa respiration peut se bloquer. À noter que si le bébé regarde constamment le ciel et si sa tête ballotte en arrière quand vous marchez alors qu’il est parfaitement assis face à vous, vous devrez ajuster le porte-bébé. Il n’est pas vraiment arrondi, et ça n’aide pas dans le maintien de la nuque hypotonique. Pour un nourrisson, il est essentiel de voir les réactions de ses parents avant de découvrir le monde qui il l’entoure. Les échanges de regards sont indispensables dans son bon développement.

Les habits de bébé

Quand la température baisse, on met une couche supplémentaire de vêtements sur bébé pour éviter qu’il prenne froid dans le porte-bébé, mais ce n’est pas utile. En effet, en portant l’enfant, vous partagez avec lui votre chaleur corporelle. Pendant les journées chaudes, habillez-vous suivant votre propre ressenti, et en hiver, évitez de mettre bébé dans une combinaison type pilote qui ne lui permet pas de bouger librement. L’idéal est de lui faire enfiler un gilet chaud ou un manteau et un pantalon. Dans les boutiques spécialisées, vous trouverez une veste ou un manteau spécial pour le portage. Mais il faut toujours veiller à ce que sa tête, ses mains et ses pieds soient bien couverts. Si vous portez votre enfant au dos, votre chaleur corporelle ne suffit pas à le garder au chaud. Si votre manteau n’arrive pas à le couvrir, mettez une petite couverture ou un plaid afin de le garder au chaud. Mais faites attention à ne pas couvrir ses voies respiratoires.

Vous aimerez également Travailler avec bébé à la maison.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Quand appeler les urgences pour votre bébé ?

Devenir parents, c’est surtout troquer ses nuits de sommeil pour veiller sur son bébé. Ces petits êtres fragiles après avoir passé neuf mois dans...

Tout ce que vous devrez savoir sur le bébé hypotrophe

Lorsque le bébé ne se pas développe comme il faut dans le ventre de sa maman, il s’agit d’un retard de croissance, lorsqu’il n’arrive...

Les erreurs à ne pas faire avec un porte-bébé

Le porte-bébé simplifie significativement la vie de papa et de maman, car en l’utilisant, ils peuvent marcher, cuisiner, s’adonner à différentes tâches ménagères… tout...