Les petits maux du nourrisson

Categorie :

Les premiers mois de bébé sont ponctués par des petits maux qui inquiètent plus ou moins les parents. Jaunisse, otite, bronchite, eczéma, rot, coliques diarrhée… Apprenez à connaître chaque situation afin de savoir comment réagir et comment soigner correctement votre bébé. Donc, pour vous aider à faire face à ces petits troubles, poursuivez votre lecture.

Le muguet

Le muguet se caractérise par un dépôt blanc sur les gencives et à l’intérieur de joues du bébé. Ça vient souvent avec petits boutons rouges sur le corps et un érythème fessier en collerette, ce sont des plaques en forme de couronne autour de l’anus. Aussi, bébé est victime de diarrhée et de nausées. La principale cause du muguet est le contact lors de la naissance avec un champignon (candida albicans) trouvant refuge dans le vagin maternel. Cet intrus a ainsi envahi l’intestin de bébé et arrive dans sa bouche quelques jours après. Pour traiter cette maladie, il faut utiliser un traitement antimycosique pris par voie orale. Afin que la maladie ne revienne pas, ce traitement doit durer 3 semaines.

La jaunisse ou ictère physiologique

La jaunisse se caractérise par la peau du bébé jaune 2 jours après sa naissance. Également, les urines tout comme le blanc de ses yeux sont jaunâtres. Cette maladie apparaît parce que le bébé détruit une partie de ses globules blancs fœtaux qui sont trop nombreux, et ça délivre un pigment dénommé bilirubine. Afin de ne pas être envahi par cette substance dangereuse, son foie la détruit en partie. Toutefois, certains nourrissons n’y arrivent pas, car la prématurité du foie est encore immature, et ils naissent avec des hématomes. Aussi, ils présentent une incompatibilité de groupe sanguin avec leur mère, et il doit détruire les globules blancs en très importante quantité. Les médecins surveillent le taux de ce pigment en utilisant le bilirubinomètre, un appareil à appliquer sur la peau. Quand c’est trop élevé, il faut faire une photothérapie en exposant le bébé pendant des heures sous des lumières blues dont la longueur d’onde détruit la bilirubine à travers la peau.

La hernie ombilicale

On parle de hernie ombilicale quand le cordon est tombé et que l’ombilic est guéri, mais qu’il reste une petite bosse sortant vers l’extérieur et qui gargouille. La cause de cette maladie est que le tonus musculaire du bébé est faible et que la fermeture entre les 2 muscles se passe mal et laisse sortir un morceau de l’intestin sous la peau, et c’est ce qui explique le gargouillement. C’est donc dû à un interstice entre 2 grands muscles de l’abdomen. En général, la hernie ombilicale se résorbe au fur et à mesure que bébé grandit, lorsque les muscles se rejoignent. Cependant, si après 2 ans, elle est toujours présente, il est possible de passer par une opération chirurgicale pour des raisons esthétiques afin de recoudre les 2 muscles. Toutefois, la hernie ombilicale n’est pas dangereuse.

Les autres petits maux de bébé

  • Fièvre: Chez le bébé, les épisodes de fièvre de plus de 38 °C ne sont pas rares. Quand ça concerne les nourrissons de moins de 6 mois, il faut rapidement consulter un médecin. Pour les plus grands, au cas où la fièvre ne tombe pas, il faut attendre 2 ou 3 jours avant d’aller chez le médecin. Quand le bébé est fiévreux, il ne faut pas le couvrir et mettre des couches de vêtements. Pour la température de la chambre, ça doit être aux alentours de 18 et 20 °C. Aussi, il faut faire le boire régulièrement.
  • Bronchite: C’est le virus respiratoire syncytial ou VRS qui est responsable de la bronchite. Elle s’accompagne d’un rhume, mais elle peut se répandre vers les petites bronches provoquant des quintes de toux qui vont s’amplifier pour que la respiration devienne sifflante. Vu que la bronchite peut fatiguer le bébé, il est important de voir un médecin. Le traitement demande une hospitalisation. Mais c’est sans grave conséquence. Afin d’apaiser la respiration, il faut faire des lavages de nez réguliers avec un sérum physiologique. S’il y a une surinfection bactérienne, le médecin prescrira des antibiotiques.
  • Gastro-entérite: Les signes de la gastro-entérite sont les fièvres, les diarrhées et les vomissements. Le virus responsable est le rotavirus, et le risque grave est la déshydratation, ça peut arriver en seulement quelques heures. Quand le bébé souffre de diarrhée, il faut le faire boire régulièrement et utiliser une solution de réhydratation orale en vente en pharmacie. Le SRO apporte de l’eau, des sels minéraux et du sucre en qualité équilibrée. Au cas où les symptômes s’éternisent, il est indispensable d’amener le bébé chez le pédiatre. Une hospitalisation est nécessaire si la diarrhée est aiguë, si l’enfant perd du poids ou s’il est fatigué.

Pensez également à lireTout savoir sur le massage bébé.

4/5 (1)

Merci de Noter cet article.

Nos conseils pour les mamans solo

Pour les mamans solo, la vie n’est pas toujours rose. En effet, il faut tout assumer toute seule, et c’est loin d’être évident. Il...

Tout ce que vous devrez savoir sur le poids de bébé

À la naissance, le bébé est tellement petit, mais très vite, il va prendre du poids. Pour son bon développement et pour qu’il ait...

L’âge idéal pour bébé de manger seul

Quand bébé commence à manger des aliments solides, il essaie de prendre la nourriture avec ses doigts et de la mettre dans sa bouche....